Carton matière à graver

Livre d’artiste matrices en carton gravé (Cl. Joëlle Dumont)

« Le carton comme matière à graver »
Table ronde de Manifestampe
le mardi 15 novembre 2022
Maison des associations 75014 Paris

Graver sur carton était, jusqu’à très récemment, un peu honteux ; on ne s’en vantait pas, si bien qu’on ne sait pas bien depuis quand cette pratique est en usage. Et pour cause : le carton est considéré comme une matière pauvre, ce qu’elle est sur un plan économique, et trop peu noble, comparée au métal, au bois, ou même au linoleum. Mais peut-être que les vraies raisons du relatif mépris dans lequel il était tenu sont inverses : le carton est une matière riche, riche de possibilités, avec la diversité des différents types de carton, les techniques de gravure qui s’y prêtent, aussi bien en taille-douce qu’en relief, et la graver est un exercice difficile, pavé d’embûches, d’une technicité au moins égale à celle des grandes familles de gravure classique.… Pour lire la suite “Carton matière à graver”

Bas les masques !

Le port du masque, qu’il soit obligatoire ou conseillé, est devenu aujourd’hui un accessoire du visage comme la moustache, la barbe ou les boucles d’oreilles. Nul sommet international sans personnalités masquées où seuls les princes peuvent le mettre bas ! Sur cet accessoire le plus porté au monde, les Éditions de la BnF viennent de publier sous la direction de Patrick Le Bœuf « Masques »,  un ouvrage abondamment illustré à partir des fonds de Bibliothèque nationale de France. Il invite le lecteur à explorer les multiples aspects de cet accessoire remis dramatiquement au goût du jour avec la pandémie de covid 19.… Pour lire la suite “Bas les masques !”

De Gibraltar à La Rochelle

“Le Cadet à la Perle” (détails)
Antoine Masson – Burin (1667)
(Cl : R. Joffrion)

« Sur la piste des chercheurs d’art »
Conférence de Gérard Robin
Président de l’association « Art Puissance 7 Events »
Médiathèque Michel Crépeau
28 octobre 2022

La Rochelle, c’est cette cité chargée d’Histoire, où l’appel du large transpire à chaque pas sur les pavés du port. Ses deux tours vigies, Tour de la Chaîne et Tour Saint-Nicolas qui encadrent une passe, saluent le départ des marins, tous explorateurs du mystère des aventures océanes petites ou grandes. Tout près de la Tour Saint-Nicolas, la Médiathèque Michel Crépeau accompagne au long cours l’expression culturelle de la mémoire du Nouveau Monde et de ses tribulations actuelles dans la diversité de ses créations.Dans… Pour lire la suite “De Gibraltar à La Rochelle”