Le frémissement de l’ombre

Galerie Argentine
6, rue Cimarosa, 75116 Paris
Du jeudi 22 juin au 6 juillet 2017
Du lundi au vendredi de 10 h à 13 h et de 14 h à 16 h

Pablo Flaiszman maîtrise parfaitement les subtilités de l’aquatinte, même sur d’assez grands formats, et ce qui est un piège pour beaucoup de graveurs est pour lui comme son élément naturel. Sur ses estampes aux sujets intimistes se manifestent, exaltées par le noir-et-blanc, des oppositions très vives entre sol y sombra, comme diraient les amateurs de corrida. Pablo étant d’origine argentine, il émouvrait plutôt les amateurs de tango. Lequel, on le sait, fait davantage pleurer que rire.… Pour lire la suite “Le frémissement de l’ombre”

Louis-René Berge

Louis-René Berge, « un maître du burin » (1927-2013)
Galerie Documents 15, 15 rue de l’Échaudé 75506 PARIS
info@galeriedocuments15.com
12 mai – 10 juin 2017
Du mardi au samedi de 14h à 19h
Entrée libre

Louis-René Berge : La Grande Bousculade,
1989, burin, ex. sur Arches, 43 x 31 cm

C’était un vœu d’Érik Desmazières, lui aussi graveur et membre de l’Institut, que de rendre un hommage à son confrère à l’Académie des beaux-arts, Louis-René Berge, récemment disparu. Louis-René Berge a beaucoup fait pour l’estampe et sa renommée, non seulement en gravant lui-même, d’un burin solide et personnel, une belle quantité de pièces qui frappent par leur caractère insolite, mais en essayant de défendre au mieux et de promouvoir par tous les moyens mis à sa disposition les arts de l’estampe qu’il estimait à juste titre trop délaissés par le public.… Pour lire la suite “Louis-René Berge”

Agathe May

exposition Agathe May
Palais de l’Institut de France
Salle Comtesse de Caen, 27 quai de Conti 75006 PARIS
www.academie-des-beaux-arts.fr
11 mai – 11 juin 2017
Du mardi au dimanche de 11h à 18h
Entrée libre

Prix Mario Avati

Agathe May est la lauréate de la quatrième édition du Prix Mario Avati – Académie des beaux-arts (destiné à couronner des graveurs confirmés dans les arts de l’estampe), décerné en octobre 2016. Un des avantages de ce prix est constitué par une exposition personnelle dans la spacieuse salle Comtesse de Caen.
La plupart des pièces présentées sont très spectaculaires. Certains thèmes à la mode, comme la manière négligente avec laquelle nous traitons notre environnement (Après nous le déluge, La boîte de Pandore) attirent évidemment notre regard pensif, mais même les estampes qui (une bonne partie de l’exposition) traitent de sujets plus intimes (portraits de la fille de l’artiste, de son mari, de ses amis), atteignent à une certaine universalité par la puissance de leur exécution.… Pour lire la suite “Agathe May”