Prix René Carcan

« Note From Space with cadmium red 1 » de Marta Tomczyk
(Cl. Espace René Carcan)

Ce prix international de gravure René Carcan est décerné tous les deux ans. Pour son édition 2024, la sixième, le jury a choisi ses lauréats entre vingt-six artistes sélectionnés. Leurs estampes sont exposées jusqu’au 6 mars 2024 à la Wittockiana au 22 rue du Bemel à Bruxelles. Cependant, pour tous ceux qui n’ont pas la possibilité de se déplacer en Belgique, les organisateurs du prix offrent en libre service sur Internet un catalogue1 de très grande qualité où figurent quatre reproductions des estampes des quatre lauréats et une reproduction d’une estampe des vingt-deux autres artistes sélectionnés.… Pour lire la suite “Prix René Carcan”

Les temps changent…

« Retour au calme » de Pauline Barzilaï, atelier La Fraternelle

Sous ce titre un peu provocateur, « Les temps changent… », le Centre national des arts plastiques, en partenariat avec l’Association de développement et de recherche sur les artothèques, met en valeur les treize artistes lauréats de la commande publique et nationale d’estampes 2023, sous-titrée « Œuvres d’art imprimées », avec l’exposition des œuvres à l’Artothèque de Caen du 3 février au 6 avril 2024 et la mise à disposition du catalogue de cette exposition en libre-service sur Internet. Ce sont donc six cent quarante-huit estampes contemporaines qui entrent ainsi dans le patrimoine national en consultation publique dans le réseau des trente-quatre artothèques françaises.… Pour lire la suite “Les temps changent…”

La belle Andalouse

Eau-forte sans titre, 62×98 mm (Cl. Claude Bureau)

Au XXe siècle, pendant l’exposition universelle de Séville, au 32 calle Sierpes de la vieille ville, entre deux vitrines menuisées et à petits carreaux j’ouvris la porte vitrée de la galerie d’estampes « A. Roldáy », aujourd’hui remplacée par une boutique de vêtements. Après la lumière aveuglante de la rue, dans un frais clair-obscur, cette galerie d’art se garnissait de son sol jusqu’à son bas plafond et sur ses trois murs d’une armada de tiroirs en bois sombre. De la même essence et de part et d’autre de son allée centrale deux meubles bas à tiroirs eux aussi se surmontaient d’une sorte de comptoir.… Pour lire la suite “La belle Andalouse”