L’air du temps

« The Blocks of War No.16 » de Jaco Putker (Cl. Espace René Carcan)

Évoquer « l’air du temps », à propos d’une exposition artistique contemporaine, peut provoquer le scandale et déclencher des raideurs de nuques et des regards offensés. Car cet air évoque mieux les engouements qui trépassent avec l’écume des jours que le respect qui sied au pied des œuvres d’art. Comme quoi ici peuvent se nouer d’étranges alliances entre la médiocrité des jugements du jour, les regrets de ceux qui en d’étroits territoires se cramponnent à tout ce qui plaisait hier et les caprices de cercles où l’on confond sans scrupule une œuvre d’art avec un agrément de « living-room » dans une confortable paresse d’esprit.… Pour lire la suite “L’air du temps”

Journées de l’estampe

Une des allées de la place (Cl. Claude Bureau)

Place Saint-Sulpice 75006 Paris
3 et 4 juin 2024

Après la Fête de l’estampe, chaque 26 mai, les « Journées de l’estampe » de la place Saint-Sulpice sont un rendez-vous parisien à ne pas manquer. D’autant plus qu’en ce printemps 2024 particulièrement pluvieux elles se déroulèrent sous un ciel ensoleillé auquel les quatre évêques de la fontaine de la place ne sont peut-être pas étrangers. Une foule dense se pressait donc dans les allées de cette foire-exposition où l’on pouvait trouver sous chaque toile blanche de quoi satisfaire sa curiosité ou ses goûts dans la diversité des manières et des inspirations – quelquefois très proches d’une brûlante actualité – que propose l’estampe d’aujourd’hui, et sans doute de s’offrir là le tirage que son regard avait élu.… Pour lire la suite “Journées de l’estampe”

Métonymie

« Cape de pluie et autres végétaux » de Pierre Guérin(Cl. CEC)

BICG 3
Galerie l’Entr@cte
92410 Ville d’Avray
16 mai au 2 juin 2024

Le titre de cet écho pourrait être le nom d’une déesse ou d’une accorte jeune femme. Plus prosaïquement il désigne une figure de style d’un usage très répandu. Elle l’est notamment dans le domaine de l’art. Ne dit-on pas : « un Picasso » en parlant d’une peinture dudit. En matière d’estampe, on en use aussi. Ne dit-on pas : « une eau-forte de Jacques Callot » en parlant d’une estampe du graveur lorrain par la technique qu’il a utilisée pour la créer.… Pour lire la suite “Métonymie”